ont été ajoutés avec succès à votre panier.
Catégorie

Mannequin

Quelques conseils pour débuter dans le mannequinat

Jeune femme blonde, vêtue d'une élégante robe blanche, posant pour un shooting book

Quelques conseils pour débuter dans le mannequinat

 

Dans un article sur mon blog InkedGeek, la modèle Cha-Chan Hyû vous racontait comment se passe son quotidien de modèle. Je lui ai demandé de revenir vous faire un petit article afin de vous prodiguer tous ses bons conseils pour débuter dans le mannequinat.

Encore un grand merci à Déborah de me laisser la parole sur son très beau site !
Cette fois-ci vous avez droit à un article plus complet et bien plus ciblé, afin de venir en aide aux personnes qui souhaitent tenter l’expérience du mannequinat. Je m’adresse tout particulièrement aux hommes et aux femmes qui ne possèdent pas encore une grande expérience, et qui sont en recherche de quelques conseils afin de réussir leurs premières séances photos.

La préparation

Avant de proposer votre candidature à une agence, il est important de réaliser votre book photo. Pour certaines d’entre elles, trois simples photos de vous suffiront (portrait, plan américain et plein pied). Mais en ce qui me concerne, ça m’a servi d’avoir un book physique afin de prouver directement mon potentiel en termes d’expressions et de personnalité. Pour le réaliser, je vous recommande de faire appel à un très bon photographe, qui connait son métier et son matériel, car votre book doit être irréprochable. N’hésitez pas à dépenser un peu d’argent afin de profiter des services d’un véritable professionnel, car en plus de vous rendre un travail de qualité, il saura vous guider et vous conseiller au mieux lors de cette première séance. Par ailleurs, cela vous permettra déjà de vous familiariser avec quelques points clés de la photographie. Si vous souhaitez sincèrement vous servir de votre book pour démarcher plus tard, que cela soit auprès des agences ou des clients, votre argent n’aura pas été dépensé en vain.

Pour ce premier book, ou en tout cas pour vos toutes premières photos, il faut être le plus naturel possible. Oubliez le maquillage (ou sélectionnez le strict minimum en cas de cernes ou de peau qui brille), les bijoux et les vêtements trop sophistiqués. Dans le doute, faites appel à une MUA (terme très utilisé pour dire « Make Up Artist »). Il faut absolument rester dans quelque chose de simple, car la personne qui va regarder votre book aura besoin de voir ce que vous dégagez en étant vous-même, sans artifice. Réservez les séances plus travaillées en termes de maquillage et de tenues pour un peu plus tard. Donc dans un premier temps : Jean, débardeur simple, cheveux et visage au naturel. Le rendu final ne doit pas comporter trop de retouches, à part le strict nécessaire. On peut également vous demander des photos en maillot de bain (ça n’a pas été le cas systématiquement pour moi), mais prévoyez quand même quelque chose de sobre, dans lequel vous êtes à l’aise.

Un book photo ne doit pas contenir une quantité astronomique de clichés. Pour ma part, je n’ai jamais dépassé les douze lors des présentations physiques de mon book, mais cela peut varier de temps en temps selon les mannequins. Apprenez à être sélectif dès le départ. Même si c’est très impressionnant de se voir sur autant d’images, il ne faut pas que la personne en face de vous se lasse de voir toujours la même chose. C’est la raison pour laquelle j’encourage souvent à ne pas publier cinquante photos d’un même shooting.

Contact avec le photographe, déroulement d’une séance et rendu

Au moment de contacter le photographe, renseignez-vous le plus possible sur son travail, ses influences, son univers, ses modèles… La grosse erreur que commettent beaucoup de débutants est d’envoyer un message au photographe en lui disant « J’adore votre travail, je peux poser pour vous ? ». Dès le départ il faut savoir se présenter, préciser que l’on est débutant et que l’on souhaite évoluer, donner le maximum de détails sur son projet et la raison pour laquelle on contacte cette personne. Si vous avez une idée bien précise de ce que vous voulez lors d’une séance, n’hésitez pas à joindre quelques idées que vous trouverez sur différents book ou sites tels que Pinterest. N’oubliez pas de créditer. Votre démarche doit être la plus claire et la plus mature possible, afin de donner l’envie de créer un projet avec vous ! Si vous avez des connaissances (MUA, stylistes, ou mêmes des passionnés sans être forcément professionnels), vous pouvez les inclure dans le projet afin de prouver votre détermination. Si vous vous retrouvez dans un projet encadré par des professionnels, il sera difficile pour vous de ramener du monde extérieur. Mais en ce qui concerne les collaborations, n’hésitez pas à créer des interactions ! C’est un milieu dans lequel on est en recherche permanente d’artistes et de passionnés.

Les séances photos prennent généralement un certain temps, difficile à déterminer à l’avance. Beaucoup de paramètres entrent en compte : Si c’est du studio, de l’extérieur, s’il y a beaucoup de tenues ou non, s’il y a d’autres mannequins avec vous, etc… Vous devrez donc faire preuve d’un peu de patience, car chaque personne qui participe à la séance aura des choses à régler pour que tout se déroule au mieux. C’est un métier bien plus fatiguant qu’il n’en a l’air, car parfois les shooting et les défilés peuvent durer jusqu’à très tard le soir, et même souvent le week-end. C’est une des raisons pour lesquelles vous devez bien vous reposer.

Lorsque vous recevez les photos, au moment de les publier vous devez impérativement mentionner TOUTES les personnes ayant pris part au projet. Vous n’avez aucun droit de retouche ou de recadrage sur le cliché, sauf si le photographe vous l’autorise (et autant vous prévenir que ça n’arrive pas souvent). Cela peut paraitre évident, mais j’ai constaté, et constate toujours cette erreur chez beaucoup de personnes. Bien entendu vous êtes autorisés à discuter avec le photographe si un cliché vous dérange réellement, mais ne le transformez pas sans son accord.

Pour une séance réussie :

Pour toutes vos séances photos, je vous conseille de ne pas porter de vêtements et de lingeries trop serrés, car ils pourraient laisser des traces sur votre peau.

Prévenez les MUA et coiffeurs si vous avez quelques soucis de peau qui pourraient se transmettre. Ils désinfectent leur matériel systématiquement, mais c’est toujours plus appréciable d’avertir la personne si vous avez un problème. De plus, elle saura s’adapter à vos besoins en utilisant des produits plus doux. N’hésitez pas aussi à prendre vos propres crèmes, démaquillants, lotions, si vous craignez de développer une réaction allergique à un produit que vous ne connaissez pas.

Très important, mettez-vous d’accord avec le photographe avant la séance, sur ce que vous voulez faire et ne pas faire. Si vous prévoyez de faire de la lingerie, et qu’au moment de la séance vous déclinez, il est normal que le photographe le prenne mal car il aura perdu son temps dans un projet qui l’intéressait de base, et qu’il ne peut finalement plus mener. A l’inverse bien entendu, aucun photographe ne peut vous forcer à appliquer un thème que vous ne désirez pas. C’est pour ça qu’il est nécessaire de mettre les choses au clair dès le départ, pour éviter les mauvaises surprises des deux côtés.

Prévenez également l’équipe avec laquelle vous travaillez si jamais vous avez des impératifs en termes de transports, horaires, etc. De cette façon, tout le monde pourra s’organiser au mieux afin d’optimiser son temps.

De manière globale, n’oubliez pas que la communication est le meilleur des outils, et que si on sait s’en servir alors tout se passe pour le mieux !

Les pièges à éviter :

Nous voilà enfin dans une catégorie qui effraie beaucoup de monde et qui en démotive même pas mal… Mais aucun problème, comme dans tous les métiers il y a du bon et du mauvais. Le plus important est de savoir bien s’entourer de surtout de bien observer afin d’éviter les mauvaises surprises.

Comme je vous l’ai dit un peu plus tôt, lors des séances photos encadrées par des professionnels, il n’est pas toujours possible de ramener un proche avec soi, ce qui est tout à fait normal puisqu’il s’agit d’un cadre pro.
En revanche, rien ne vous interdit d’être accompagné lors des collaborations. Il est naturel de vouloir se sentir rassuré lorsque l’on n’a encore jamais rencontré la personne pour laquelle on pose. Et surtout cela présente des avantages : On peut avoir des valises de vêtements à porter, de longs trajets à faire ; de ce fait, il est plus appréciable d’être avec quelqu’un. Dans ce cas-là, précisez-le au photographe avant la séance. Ne vous ramenez pas le jour J avec la petite surprise. Il faut savoir rester correct et informer dès le départ que vous ne souhaitez pas être seul. Vous pouvez tout à fait refuser une séance photo si le photographe vous impose de venir seule.
Toutefois, je pense qu’il est préférable de vous faire accompagner par une personne qui manifestera un minimum d’intérêt pour la séance photo. Cela peut-être gênant d’avoir un individu qui attend les mains dans les poches, alors qu’à l’inverse, si on a une personne qui participe et qui se montre intéressée, cela peut rendre la séance bien plus profonde. En revanche, si vous décidez de vous faire accompagner, cette personne ne doit pas se permettre de faire des remarques aux photographes concernant son travail. Il ne faut pas oublier que ce dernier sait ce qu’il fait, et que le projet ne regarde que le modèle et le photographe (et l’équipe qui participe). La personne qui accompagne ne doit pas être une source de stress inutile.

Méfiez-vous énormément (même sur des sites connus comme book.fr), des annonces, casting et des projets soit disant rémunérés. Il y a des pièges absolument partout et c’est la raison pour laquelle il faut prendre le temps de bien étudier les annonces, de contacter la personne à l’origine, et demander des détails. Par exemple une fois, via book.fr, on m’avait demandé de me rendre à un casting pour des bijoux fantaisies. Sauf que pour le casting, je devais poser nue. Poser nue pour des bijoux que l’on retrouve chez Claire’s, ce n’est absolument pas logique. Si on vous demande de poser en lingerie ou nue lors d’un casting, il faut que cela soit impérativement justifié. Il est aussi fréquent de recevoir des messages du type « Recherche comédien pour 3 jours de tournage, payé 2000 euros la journée ». Un comédien payé à ce prix-là, on ne va pas le chercher sur Facebook ni sur des sites de casting accessibles à tous, on va directement contacter des pro. Donc, dans ce cas aussi on se méfie de ces énormes sommes qui ne veulent rien dire. Beaucoup de mes connaissances se sont fait avoir une fois sur place.

Lorsqu’un photographe / créateur, etc… vous contacte car il souhaite travailler avec vous, vous êtes tout à fait en droit de demander un défraiement sur les trajets et même la prise en charge de l’hôtel et de la nourriture si c’est pour un projet qui se déroule sur plusieurs jours. Le photographe peut également vous proposer de vous loger, mais vous êtes en droit de refuser. Beaucoup de modèles n’osent pas demander de l’argent car le projet est intéressant, mais vous êtes tout à fait libres de le faire pour ne pas être en déficit.

Dernière remarque, selon moi cela va de soi mais j’en entends tellement tous les jours que je pense qu’il est nécessaire de vous dire qu’AUCUN photographe, styliste, créateurs, ou autre, n’a le droit de vous demander un service sexuel en échange des photos. Cela est puni par la loi. Alors si un jour une mésaventure du genre vous arrive, vous le signalez tout de suite et vous en parlez afin que d’autres personnes ne se fassent pas avoir.

Autres petites infos à savoir :

Comme dans tous les métiers, il arrive bien évidemment d’avoir des empêchements et de devoir annuler une séance photo. Le photographe et l’équipe peuvent très bien comprendre, mais cela doit être justifié un minimum. Et même si cela concerne une simple collaboration qui ne met aucune somme en jeu, chaque personne consacre son temps et son énergie, il est important de les respecter.

Peu importe votre profil (même si vous êtes le cliché des femmes ou des hommes sur les couvertures de magazines), il se peut qu’un photographe refuse de travailler/collaborer avec vous. Parfois, certains recherchent des critères et pas d’autres. Le monde du mannequinat regroupe des profils tous aussi différents les uns que les autres, que cela soit de la femme ultra androgyne à la femme très pulpeuse (il en va de même pour les hommes, on retrouve autant de profils du type Matthew Gray Gublers que du type Nathan Owens). C’est la raison pour laquelle il arrive qu’on ne plaise pas à tout le monde ! Cela ne doit pas vous démotiver, et en aucun cas le photographe ne veut vous faire de mal en vous refusant une séance. Cela n’a rien de personnel. A l’inverse, c’est comme vous en tant que modèle, vous serez peut-être amenés à refuser les demandes de certains photographes dont le travail ne vous correspondra pas.

Pour finir… :

Beaucoup vous diront que pour être mannequin, il faut manger plus que sainement au point de ne jamais se faire plaisir, passer son temps à faire du sport, toujours dormir au minimum neuf heures par nuit, ne jamais boire une goutte d’alcool et oublier les fêtes le samedi soir… Ce n’est pas ce que moi je vous dirai. En effet, les mannequins à très haut niveau suivent un rythme de vie tellement robotique que je me demande encore comment cela peut être autorisé. En ce qui me concerne, j’ai préféré passer à côté de très gros contrats, mais conserver ma liberté. Je vous recommande surtout d’adopter le mode de vie qui vous semble le mieux pour vous, de rester vous-même et de ne pas vous plier aux règles trop strict que l’on peut vous imposer. Certaines choses doivent changer, en commençant par toutes ces interdictions que l’on impose surtout aux jeunes femmes. Le monde de la photo est ouvert à tous, contrairement à ce que l’on veut mettre dans la tête des gens. Il vous suffit d’être déterminé et de faire de votre personnalité votre atout principal. Bien entendu, pour accéder aux plus grandes marques il faut malheureusement répondre à des critères physiques relativement sévères. Mais rassurez-vous, le mannequinat ce n’est pas que les grandes marques. Si quelqu’un refuse de travailler avec vous parce que vous êtes trop gros, trop maigre, trop petit, trop pâle, trop « tout », ou trop « rien », tracez votre chemin car vous rencontrerez toujours les bonnes
personnes. Le secret est de ne pas s’arrêter sur une mauvaise expérience. Les critères du mannequinat ne changeront jamais aux yeux de certains, mais vous ne devez certainement pas vous ruiner la santé pour ce métier, ni pour un autre… Enfin, ce n’est que mon avis !

Je vous souhaite à tous de vous éclater dans cette voie et de découvrir une partie de vous-même que vous ne connaissez pas encore !

Où suivre Cha-Chan Hyû :
Son Site : http://www.cha-chan-hyu.com/
Sa Facebook : https://www.facebook.com/chachan.hk
Son Instagram : https://www.instagram.com/cha_chan_hyu/